>>Les « pauvres », une manière d’éluder la misère sociale ?

26 novembre 2008
Auteur(e) : 
Jean Michel Henny

Table ronde animée par Nicole Maestracci (magistrate, présidente de la FNARS)

Avec Patrick Cingolani : Sans visages - l’impossible regard sur la pauvreté, Bayard, 2004 (avec A. Farge, JF. Laé et F. Magloire) ; La précarité, PUF, Que-sais-je ?, 2005. Romain Huret : La fin de la pauvreté ? Les experts sociaux en guerre contre la pauvreté aux États-Unis (1940-1970)(Ed. EHESS), Saül Karsz : Pourquoi le travail social ? et L’exclusion, définir pour en finir ?, Editions Dunod. Jean-François Wagniart : Le vagabond à la fin du XIXe siècle (Ed. Belin)

Quelle est la place de la pauvreté dans nos sociétés contemporaines ? Quel traitement lui accordent les sciences sociales ? Quelles peurs suscitent-ils ? Quels intérêts (sociaux, économiques, politiques, intellectuels...) servent ces « pauvres » qui semblent tant nous préoccuper ?

Dimanche 24 février, 15h30-17h00, salle Françoise Dolto

Article tiré du site : http://www.salonshs.msh-paris.fr
Rubrique:  Tables rondes